Paddington, les César, Saint Laurent : la folle année de Guillaume Gallienne

Doubleur français de Paddington dans le film du même nom, Guillaume Gallienne clôture derrière un micro une année mouvementée, qui l’aura vu s’illustrer au César, sur les planches et dans “Yves Saint Laurent”. Flashback.

Entre les César, le grand écran et les planches, Guillaume Gallienne aura incontestablement été l’un des visages et l’une des voix de 2014, dans la foulée du succès rencontré par ses Garçons et Guillaume, à table ! (2,8 millions d’entrées). Un retour sur sa folle année s’imposait donc, à l’heure où il s’illustre dans la fourrure de Paddington.

Le Pierre Bergé de Saint Laurent

Lorsque le premier des deux biopics consacrés à Yves Saint Laurent sort, tout le monde n’a d’yeux que pour… Pierre Niney. Fort d’une légère ressemblance physique avec le célèbre couturier, l’acteur est en effet bluffant dans le rôle. Mais un autre nom apparaît très vite dans les conversations autour du film : celui de Guillaume Gallienne. Interprète de Pierre Bergé, il se révèle immédiatement juste, dans un rôle où il doit aussi bien faire preuve de tendresse que de dureté à l’égard de son partenaire de la Comédie Française, et semble ainsi bien parti pour être nommé au César du Meilleur Second Rôle Masculin en 2015.

La voix de son… chien

Un mois après la sortie d’Yves Saint Laurent, Guillaume Gallienne est déjà de retour sur les écrans. Sa voix tout du moins, puisqu’il est le doubleur français du héros de M. Peabody et Sherman : Les Voyages dans le temps, à savoir un chien lauréat d’un Prix Nobel, champion olympique et cordon bleu, qui est comme un père pour le jeune garçon qu’il élève. Doublé par Ty Burrell (Modern Family) en VO, le personnage permet à Gallienne d’aborder à nouveau le thème de la famille, et de connaître un nouveau succès, puisqu’1,4 million de personnes se déplace en salles. Mais le plus fort restait encore à venir.

Les César et Guillaume, à table !

Malgré les récompenses qu’il a déjà reçues (Globes de Cristal, Prix Lumière, Etoiles d’Or du Cinéma Français), Guillaume Gallienne ne part pas favori face à La Vie d’Adèle, le 28 février. La Palme d’Or 2013 débute d’ailleurs les chapeaux de roue, lorsqu’Adèle Exarchopoulos est logiquement sacrée Meilleur Espoir Féminin. Puis… plus rien et certains parlent même de boycott. Un traitement qui fait le bonheur du sociétaire de la Comédie Française : élu Meilleur Premier Film, Les Garçons et Guillaume, à table ! s’impose ensuite comme LE grand vainqueur de la cérémonie en repartant avec les trophées du Meilleur Montage, de la Meilleure Adapation et – surtout – du Meilleur Acteur et du Meilleur Film. Un plébiscite dont Gallienne est le premier supris, lui qui lâche un tonitruant “Nom de bleu !” sur la scène du Châtelet.

Retour sur les planches

Le 24 mai, soit près d’un an jour pour jour après la présentation des Garçons à Cannes, Guillaume Gallienne revient à ses premières amours et remonte sur les planches. Aux côtés d’Eric Ruf, l’acteur se travestit à nouveau pour incarner Lucrèce Borgia, d’après la pièce homonyme de Victor Hugo, mise en scène par Denis Podalydès. Un rôle qu’il incarne jusqu’au 20 juillet et qui lui vaut de nouvelles louanges, alors que beaucoup craignaient que le revoir se travestir tourne à la redite. Il n’en a rien été, et la réussite de l’entreprise pourrait lui valoir d’être nommé aux César ET aux Molières en 2015.

So British !

Click Here: kenzo men’s new collection

Et c’est un nouvelle fois derrière un micro que Guillaume Gallienne achève cette folle année 2014 : après le succès de M. Peabody et Sherman en février, il est aujourd’hui la voix française de Paddington, doublé par Ben Whishaw (Skyfall) dans la version originale. Elu “Personnage Animé Préféré des Britanniques de Tous les Temps” en 2012, le célèbre ourson permet à l’acteur de renforcer le lien qui l’unit à la Grande-Bretagne, déjà au coeur de l’Astérix auquel il participait ainsi que d’un segment des Garçons et Guillaume, à table ! Une belle façon de boucler la boucle en même temps que ces 12 mois mouvementés.

Outre les diverses cérémonies de récompenses auxquelles il pourrait participer, Guillaume Gallienne devrait avoir une année 2015 un peu moins chargée, mais deux tournages d’envergure l’attendent : celui de Down By Love de Philippe Godeau, dans lequel il donnera la réplique à Adèle Exarchopoulos, autre visage marquant de 2013 et des César qui ont suivis ; puis Les Inséparables, récit par Danièle Thompson de l’amitié entre Cézanne et Zola, et où il retrouvera Guillaume Canet après Narco. Ce en attendant sa deuxième réalisation, sur laquelle il planche déjà.

“Paddington” vu par Guillaume Gallienne :

Paddington vu par Guillaume Gallienne et Hugh Bonneville

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *